Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Merci Mercy

Aujourd'hui je ne prends pas la plume pour vous faire sourire, évoquer mon ras-le-bol de la publicité "Comme j'aime", mais pour évoquer le malaise qui m'a frappée récemment. Mon sentiment de malaise a grandi le week-end dernier, en voyant ces images d'activistes identitaires dans les Alpes, voulant barrer la route aux migrants. Sur les réseaux sociaux, le hashtag "crétins des alpes" m'a alors rassurée, me disant que la plupart des Français n'approuvait pas ces actions.
Ces identitaires ne sont rien par rapport à tous ces bénévoles qui tendent la main aux migrants, qui donnent aux associations caritatives. Près de chez moi, depuis trois ans, la commune de Pessat-Villeneuve fait œuvre d'une solidarité exemplaire à travers l'ouverture d'un centre d'accueil et d'orientation à destination des migrants. Elle a même été la première commune du Puy-de-Dôme à s'engager dans cette démarche, entre humanisme et gestion de l'urg…

Derniers articles

La playlist d'Eliott, 19 mois

Pour en finir avec Cathy

Maissiat nous livre une déclaration d’amour

5 bonnes raisons de regarder "Dix pour cent"

Je me souviendrai longtemps de la reconnaissance du trail de Romagnat

Vis ma vie de maman journaliste

Vous ne chanterez plus ces comptines à vos enfants quand vous saurez ça

Chakaiclub : une idée de cadeaux pour Noël

Clavier et biberons

Nibtu : ma critique du dernier album du Delano orchestra